Et ils sont où ? On vous parlait récemment de Gobee.Bike. Les vélos verts en libre-service sans borne semblent avoir disparu de la capitale des gaules. Si on peut encore apercevoir quelques exemplaires dans la rue, l’application ne trouve aucun vélo disponible.

Pourtant, avec ses 400 vélos disponibles dans la ville, le service démarrait plutôt bien. Des véhicules biens répartis, un système de localisation plutôt efficace. On en a vanté les mérites ici-même. Mais le tableau s’est assombri en tout début d’année lorsque le service à quitté Reims, Lille et Bruxelles, officiellement pour un nombre trop important de dégradations.

En une semaine, les vélos ont disparu des radars. En début de semaine, les engins n’étaient plus détectable dans l’application et depuis hier il devient presque impossible de les apercevoir dans la rue. Si a Paris, on peut encore en trouver dans l’application, ils sont de plus en plus rares et ne présagent rien de bon.

D’après différents journaux, dont le Progrès, l’entreprise Franco-Hongkongaise ne répond pas aux sollicitations des journalistes. Nous n’avons pas pu les joindre nous-même. La raison invoquée officiellement est un « Rappel massif des vélos pour entretien technique ».

« Les vélos étaient parfois rangés dans des cours intérieures, c’est dommage de voir les gens tricher » nous confie Marie, utilisatrice lyonnaise qui ne sait pas si elle pourra récupérer sa caution.

Il est évident que les services proposés par des start-ups trop jeunes présentent ce type de risque et qu’il est prudent de ne pas trop investir dans un service dont on ne connait pas la solidité et la pérennité. La ville de Paris en a subi les conséquences en confiant la franchise Velib’ à une jeune société toulousaine qui semble avoir du mal à s’organiser. Gobee en est également un bon exemple, même s’il est un peu tôt pour tirer des conclusions.

Plusieurs scénarios sont possible, mais il nous parait de plus en plus probable que la filiale d’Alibaba quitte Lyon, laissant les deux-roues et leurs utilisateurs à leurs tristes sorts. Nous ne manquerons pas de vous informer si la situation venait à changer.

Dites-nous en commentaire si vous constatez une évolution…

Mise à jour : d’après des informations fournies à nos lecteurs par le service client Gobee.bike, les vélos devraient subir des modifications pour revenir sous peu dans une version améliorée. Il faudrait donc simplement s’armer de patience…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.