La route est parfois une source de dangers pour ceux qui ne se trouvent pas derrière une carrosserie de voiture. Une application vient de voir le jour pour signaler les dangers potentiels.

La route est un espace partagé. Certains véhicules ne portent que peu d’attention aux vélos et aux nouvelles mobilités. Si vous utilisez la route régulièrement avec un NVEI, vous savez que le danger est omniprésent. Mais le danger vient aussi parfois des municipalités, proposant des voies cyclables peu adaptées aux usages. Ces problèmes concernent les cyclistes, mais aussi les utilisateurs de NVEI et les personnes à mobilité réduite.

Un utilisateur mécontent à Lyon

Les utilisateurs mécontents sont légion sur internet, en particulier sur les réseaux sociaux. Twitter et Youtube regorgent de signalements, avec malheureusement peu d’attention des autorités. Le youtubeur cinquante euros filme régulièrement ses trajets et les diffuse en ligne.

Des nantais ont eu l’idée de developper une application qui permet de signaler les dangers rencontrés au quotidien. L’app est disponible sur android et sur le web en version mobile (une application iOS est en préparation), afin de photographier et de commenter chaque problème rencontré. Le service est accessible pour les habitants de Paris, Nantes, Aix et Brest et de nouvelles destinations devraient s’ajouter. Les signalements sont anonymes et les visages et les plaques sont floutées.

Un extrait de la carte à Aix-en-Provence (voir la carte)

En cinq jours seulement, à Nantes, l’application comptait déjà 500 signalements. Voitures mal garées, piste cyclables dangereuse, sas vélo non respectés, panneaux au milieu la voie, les cas sont multiples. Les personnes derrière cette initiative, des membres de l’association Place au Vélo pour la plupart, espèrent faire réagir les autorités. Espérons que l’application s’ouvre à d’autres villes, et que leurs signalements portent du fruit.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.