Les gyropodes sont un moyen efficace de se déplacer dans les milieux urbains. Leur maniabilité et leur légèreté en font un outil indispensable au quotidien. Si bien que le produit devient plus efficace encore que les fauteuils roulants, objet vital pour les personnes à mobilité réduite. C’est ce constat qui a poussé les inventeurs du Gyrolift à créer un gyropode pour les personnes handicapées.

Plus pratique que le fauteuil électrique

Le Gyrolift est construit sur la base d’un gyropode Segway. Ce produit est plus léger qu’un fauteuil électrique et dispose d’une plus petite empreinte au sol. Ce point est essentiel pour les personnes en fauteuil qui rencontrent des problèmes de maniabilité pour ouvrir des portes ou sortir d’un ascenseur par exemple. Le déplacement fonctionne par basculement, et non via un joystick, ce qui demande de l’entrainement mais s’avère plus naturel au quotidien.

Le Gyrolift se faufile partout et dispose d’une autonomie de 30 km, dans la moyenne des fauteuils actuels. Son poids est par contre de 35 kg, là où les produits d’aujourd’hui dépassent allègrement les 80 kg. Un élément majeur pour les déplacements en voiture par exemple.

La station debout

Mais le point le plus innovant est sans doute le système de levage par pression qui permet à l’utilisateur de se tenir debout… et même de se déplacer debout. Une nouveauté qui impacte directement la santé physique et psychologique des patients.

Des partenariats pour la création

Le projet est soutenu par Enedis (ex-EDF), HEC Paris ou encore Handipode. Le véhicule, vendu 14 000 € (moitié moins cher qu’un fauteuil électrique) est encore en phase de tests, mais devrait bientôt être produit à plus grande échelle. La preuve que les transports individuels électriques, au-delà de l’effet de mode, ont un impact sur la vie de certains utilisateurs, et transforment en profondeurs des marchés inattendus !

Source : La Croix

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.