Parmi nos lecteurs, une grande partie utilisent les nouveaux modes urbains de transports (trottinette, gyropode, hoverboard) pour remplacer l’usage du bon vieux vélo. Moins dangereux, plus économique, moins volé, les atouts sont nombreux et si tous les cyclistes ne peuvent pas troquer leur deux roues pour une trottinette, de plus en plus l’envisagent, en particulier dans les grandes villes et sur les trajets courts. Nous vous proposons un début de réflexion sur le sujet.

La sécurité

Le premier élément qui vient en tête à ceux qui veulent laisser leur bicyclette au garage contre une trottinette ou un gyropode, c’est la sécurité. Le vélo est un transport pratique et écologique mais la différence de sécurité avec les voitures qui partagent le même chemin est flagrante. En 2016, 162 personnes ont perdu la vie sur un vélo en France. Les accidents sont nombreux et potentiellement très graves. L’avantage énorme de la trottinette est qu’elle peut utiliser les trottoirs, un terrain beaucoup plus sécurisé (même si nous vous recommandons de porter un casque en permanence). La trottinette électrique est également équipée d’un afficheur de vitesse dans de nombreux cas, ce qui permet de contrôler sa vitesse et de limiter les risques. Attention cependant aux freins qui sur certains modèles bas de gamme ou mal réglé à l’achat peuvent mal freiner. Nous vous proposerons prochainement un tutoriel pour apprendre à régler au mieux vos différents types de freins.

Le vol

Un problème rencontré régulièrement dans les grandes villes est le vol de vélos. En Europe, c’est près de 2,9 millions de vélos qui disparaissent chaque année. La France est en 4eme position avec 900000 vélos volés sur les 21 millions en circulation. La faute est souvent partagée avec l’utilisateur lui-même qui dans 95% des cas utilise un antivol inefficace. 30% des cyclistes n’attachent pas leur vélo à un point fixe. Un problème réglé avec la trottinette ou le gyropode, qui se rangeront sous un bureau au travail. Il existe même des antivols “menottes” comme ce modèle de la marque Master.

Le choix à faire : une question de distance

Le point décisif pour choisir entre vélo et trottinette est clairement la distance et le type de route. Pour un parcours très courte distance (comme la sortie d’un métro par exemple), la trottinette mécanique fera l’affaire. Si votre trajet dépasse les 2 Km, une trottinette électrique vous apportera un confort accru. Pour les longs trajets (>6 ou 7 Km) Le vélo restera un compagnon plus efficace.

Conclusion

Il n’y a pas de règle établie en la matière et chacun fera son choix selon ses besoins. La trottinette est plus légère, plus transportable. Le vélo a une autonomie plus grande, mais devra être fixé en extérieur. Enfin, que ce soit votre vélo, votre trottinette, votre gyropode ou même votre antivol, c’est la qualité du produit (et donc son prix) qui déterminera votre confort d’utilisation.

Partagez vos bonnes (ou mauvaises) expériences en commentaires.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.